Le mot de la Présidente

J’habite le Cap-Haïtien depuis 33 ans mais n’avais jamais été particulièrement fière de ce que représentait l’Alliance française, ni du travail qui s’y faisait. J’ai pourtant commencé à la fréquenter, à connaître son histoire et sa mission éducative et culturelle au quotidien, notamment le travail avec les jeunes qui compte beaucoup pour moi. L’Alliance française du Cap s’est donc faite une place dans mon cœur et je viens d’être réélue à la présidence en décembre 2015.

Haïti a deux langues officielles : le créole et le français. Quand j’étais plus jeune, tout le monde parlait français, la seule langue officielle. Maintenant nous avons deux langues, ce qui rend les choses un peu plus difficiles. Pourtant Haïti continue à représenter très dignement la francophonie dans les Amériques. En mai 2015 M. Dany Laferrière était intronisé à l’Académie française et Mme. Yanick Lahens a remporté le prix Femina pour son roman Bain de Lune tout aussi récemment. Même la secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, est haïtienne.

Au Cap-Haïtien, l’Alliance française est le principal centre culturel actif et dynamique. Nous offrons divers événements culturels gratuits et ouverts à tous, notamment le cinéma dans notre auditorium une fois par semaine. Nous nous déplaçons aussi avec le dispositif Ciné Lari A pour projeter des films dans toutes les villes avoisinantes, sur les places publiques et dans les parcs. Nous organisons des concerts, des conférences, des expositions, des ateliers dans tout le département du Nord.

La bâtisse où se trouve l’Alliance française est située au beau milieu de la ville depuis 1873, il est rare de trouver encore au Cap-Haïtien des maisons coloniales en aussi bel état. Elles ont été détruites et remplacées par des immeubles en béton disgracieux. Au cours des années, cet immeuble a accueilli tour à tour les appartements du Gouverneur français, une maison de commerce, une maison familiale, des bureaux, une école et même l’Institut haïtiano-américain. L’Alliance française en est propriétaire depuis 1989, bien qu’elle soit présente en Haïti depuis plus de 80 ans. Malheureusement, vu l’âge du bâtiment, sa fréquentation et ses activités, une rénovation s’impose. L’Alliance française a intégré un programme d’appui au patrimoine pour permettre sa réhabilitation. La ville retrouvera ainsi une de ses plus belles maisons, dans les mêmes traits qu’à l’époque. L’espace sera agencé pour remplir au mieux ses fonctions d’école et de promotion de la culture. Grâce au soutien de l’ambassade de France en Haïti et à la mairie du Cap-Haïtien, nous finalisons actuellement les dernières études.

Que vous soyez en Haïti ou à l’étranger, je vous invite à venir visiter notre belle ville du Cap-Haïtien. Vous y découvrirez l’Alliance française exceptionnelle que nous avons et les activités que nous proposons, sans oublier nos monuments incontournables que sont le Palais du Sans Souci et la Citadelle La Ferrière et bien sûr nos plages magnifiques !

Chantal LAROCHE
Présidente de l’Alliance française du Cap-Haïtien